Culture : Ange Didier Huon, dit “Dj Arafat” reçoit des hommages mérités du mécène de la Musique Africaine Patrick Bologna.

4
0
Partager

Il était âgé de 33 ans. Voilà une étoile qui disparaît laissant l’Afrique et particulièrement la RDC en pleure dixit l’hon Patrick Bologna l’un des mécènes de la musique africaine, le plus chanté par des stars du monde.

DJ Arafat, musicien ivoirien, a été victime d’un accident de la route à Abidjan. Il est mort après un show qu’il avait livré à l’Hypnotic (une boîte de nuit de la capitale ivoirienne).
Ange Didier Houon (“Dj Arafat”, surnommé aussi “Le Roi du Coupé-Décalé”) est né en janvier 1986 à Yopougon (Abidjan, Côte d’Ivoire). Fils de Tina Glamour (chanteuse ivoirienne souvent épinglée pour sa “vulgarité”), “Dj Arafat” se trouve, dès son bas âge, livré à lui-même durant les tournées de sa mère. Il est repéré par le producteur Roland le Bilinguiste alors que le mouvement musical “Coupé-Décalé”, qui commence à être en vogue au début des années 2000, offre au jeune homme l’occasion d’imposer ses sons.

Ses amis libanais d’Abidjan le surnomment “Yasser Arafat”, et c’est tout naturellement qu’il adopte son nom de scène “Dj Arafat”.
Dans son 1er album, la chanson “Hommage à Jonathan” le révèle au grand public et lui offre l’opportunité de faire ses premières armes en France.

Il revient sur sa terre natale après 2 ans et demi d’absence : 2 nouveaux albums sont nés de son aventure dans l’Hexagone en 2005 et 2006. Il rencontre un immense succès sur tout le continent africain avec sa nouvelle danse, “le Kpangor”, et les singles qui l’accompagnent.

En 2008, il signe une participation au morceau African Tonik qui remporte un vif succès. Entre 2009 et 2013, il sort pas moins de 5 albums studio, en nom propre ou en collaboration, et des dizaines de singles.

En 2016, il sort un nouvel album sous l’égide du label du célèbre Maître Gims et d’Universal Studio, s’imposant ainsi dans le domaine de la pop africaine, avec des featurings avec Maître Gims, Sarkodie, Tiwa Savage ou encore Fally Ipupa. L’album “Renaissance” arrive en 2019.

“Dj Arafat” a aussi fait parler de lui pour diverses polémiques, notamment autour d’une affaire de violences conjugales en 2011 ou de sa brouille avec d’autres artistes.

Patrick Bologna lui rend des hommages dignes et mérités. Sauf imprévu, il va prendre part aux obsèques de ce musicien africain.

Thierry Kasongo
Rédaction
+243990210011

Partager l'article/page

Pas de commentaires