Covid-19 : “Confinement”, Unité des Valeurs demande à Félix TSHISEKEDI de bien vouloir procéder à la levée de mesures d’urgence. Me Michel OKONGO LOMENA justifie

139

Face au comportement à haut risque auquel est confrontée notre économie ; face également
aux conditions sociales de notre peuple confronté à la menace d’une famine post confinement, et ayant observé un glissement politique et hospitalier inquiétant associé à
l’accroissement de l’insécurité dans nos frontières avec le Rwanda où d’importants
mouvements de groupes armés en provenance du Rwanda sont signalés, lesquels seraient
responsables de l’attaque d’un convoi de l’ICCN à hauteur de la station de Rumangabo, le 24
avril 2020 à 11 heures, faisant 17 morts et 4 blessés graves, Unité des Valeurs demande au
Chef de l’Etat, Son Excellence Félix-Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO (avec l’expression de
nos hommages les plus déférents), de bien vouloir procéder expressément à la levée de
mesures de confinement afin de permettre une reprise rapide de la production et des
activités économiques, sans oublier la prise en compte rapide et efficace des impératifs
politiques et sécuritaires.
Permettre aux élèves et étudiants de reprendre le chemin de l’école et universités devient un
impératif imminent qui ne peut souffrir d’aucun report d’autant plus que dans certains pays
de la planète, élèves et étudiants ont déjà retrouvé le chemin de l’école et universités.

Le déconfinement effectué dans certains pays européens pourtant connus sous peu comme
étant l’épicentre du Covid 19 est un signe précurseur qui doit motiver la levée des mesures
de confinement dans notre pays d’autant plus que la RDC, tout comme des nombreux pays
africains, ont fait dès le départ, du copier-coller dans la mise en application des mesures de
confinement relatives au coronavirus dictées par l’Occident.

Unité des Valeurs appelle à la prudence l’ensemble du peuple congolais quant au vaccin
contre le Covid 19 qui pourrait probablement être mis en circulation, car ‘‘chat échaudé
craint l’eau froide’’ dit-on…
Unité des Valeurs déplore et condamne certains comportements inappropriés du Corps
médical face aux malades relatifs à la pandémie du Covid 19, mais aussi face à certains
volontaires qui se seraient pliés pour effectuer un test de dépistage et qui seraient
séquestrés à en croire des nombreuses séquences vidéos fournies à la consommation publique.

Unité des Valeurs demande par ailleurs au Chef de l’Etat de bien vouloir initier une enquête
publique afin de déterminer les abus constatés dans différents paliers dans le cadre de la gestion de la crise liée à la pandémie Covid 19.

Placée sous le protectorat divin, la RD Congo est l’un de rares pays au monde où les
mesures de confinement se sont muées en une croisade où des nombreuses personnes
s’entrechoquent à longueur des journées, bien entendu engagées dans une course effrénée pour rechercher de la nourriture pouvant permettre à chacune d’elles de trouver de quoi assurer sa survie. La vie sous le régime de ‘‘taux du jour’’ oblige !
Confronté à un taux de croissance économique en chute libre estimé à 1.9%, notre pays ne
peut se permettre de demeurer plus longtemps dans le confinement en ayant en tout et pour
tout une réserve de change de 978.35 millions de dollars us au 27 avril 2020, soit une
autonomie de trois semaines d’importation sur ressources propres ;
– un taux d’inflation en cumul annuel de 3.126 % à la quatrième semaine du mois
d’avril 2020 contre 1.655 % à la dernière semaine du mois de mars 2020, soit un
glissement annuel de 6.415 % ;
– Une baisse d’activité extractive en net recul de 5.6 % par rapport 2019 ;
– Un trésor public déficitaire de 620.3 milliards de francs congolais contre un excédent
programmé de 34.7 milliards au 4 premiers mois de 2020 ;
– le franc congolais qui a perdu 6.76 % de sa valeur par rapport à décembre 2019 ;
– Un taux de change qui se situe en fin avril 2020 à 1 dollar us contre 1850 francs
congolais.

Il convient afin de lever progressivement les mesures de confinement afin de permettre aux
Eglises et aux confessions religieuses de réouvrir leurs portes et de reprendre leurs activités
pastorales.

Unité des Valeurs salue l’engagement des dirigeants politiques et sanitaires de notre pays
pour avoir lutté efficacement contre une pandémie invisible aux effets dévastateurs.

Thierry Kasongo Muyumba
Rédaction
+243990210011

Partager

Pas de commentaires