Conflit des compétences entre le Ministère de l’EPSP & celui de la FPMA. Matinée de réflexion de haut niveau, les partenaires du secteur éducatif s’inquiètent.

À l’horizon de la publication d’un nouveau gouvernement, a l’initiative des ONGs YMAE et AP ETFP , les prinicpales organisations de la societé civile du secteur de l’éducation se sont réuni ce vendredi 22 Mars 2019 à Gombe dans la Salle CREEK à Kinshasa en vue de réfléchir et de formuler des recommandation aux nouvelles autorités sur cette question qui dérange le secteur.

Au cours de ces travaux qui ont connus la participation très active de (l’), du :
1. ANAPECO
2. CONEPT-RDC
3. OIE ( _observatoire indépendant de l’éducation_ );
4. BAC
5. l’intersyndicale de l’EPSP.
6. Et Autres Participants Vénus des divers horizons du secteur de l’éducaion.

Les Participants se sont penchés sur les axes de réflexions ci-après:
*1.* Faut- il reconduire le Ministère de
l’EPSP et celui de la FPMA selon leur
format actuel ?

*2.* Faut-il reformuler les dénominations
des ministères de la FPMA et de l’EPSP en vue d’éviter toute
confusion dans l’interprétation de
l’ordonnance fixant les attributions ?

*3.* Faut-il supprimer le ministère de la
FPMA et rentrer à l’ancien format du
ministère de l’EPSP avant la réforme
de 2014 ?

*4.* Faudra-t-il, en cas de suppression du
Ministère de la FPMA, rattacher son administration actuelle à un autre ministère tels qu’à l’EPSP, Travail et
prévoyance sociale ou aux Affaires sociales ?

Thierry Kasongo
Rédaction
+243990210011

Partager

Pas de commentaires

Laisser une réponse