Conférence-débat : Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, “Union Africaine au service des peuples africains. Freddy Mulumba croit à la volonté du Chef de l’État.

29

Initiatiée par le magazine Renaissance Africaine, cette conférence était un moment historique pour les orateurs de faire valoir les qualités et la détermination du président en exercice de l’Union Africaine, le congolais Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo à vendre une bonne image de l’Afrique, au cours de son mandat.

C’est la salle des conférences de la paroisse Notre Dame de Fatima qui a servi de cadre à cette rencontre qui a réuni une centaine d’élites venues des quatres coins de la capitale.

Devant une assistance attentive, Freddy Mulumba a dans son introductif, circonscrit le cadre en précisant l’utilité de ce forum de haut niveau qui regroupe l’élite congolaise, des étudiants, élèves et des chercheurs capables d’apporter leurs expertises pour la réussite du mandat du chef de l’État au sommet de l’Union Africaine. De ce fait, l’homme engagé dans la lutte contre la balkanisation a insisté sur l’intérêt qu’à un Africain de valoriser les Arts, la Culture et patrimoine comme levier pour l’édification Africaine. S’appuyant sur les pensées des grandes figures africaines, le DGA de la RTNC a fait savoir que la République Démocratique du Congo doit tout faire pour aider le chef de l’État à réussir ce mandat qui lui permet de mettre un terme aux bruits des bottes dans certaines zones du pays, notamment à Béni, Rutshuru, ITURI et autres.

Sur ce, il croit à la volonté du président de l’Union Africaine qui bénéficie du soutien des chefs d’États Africains tout au long de son mandat à la tête de cette organisation.

Dans sa communication liée à la rupture avec l’ancien homme congolais, le professeur Kamana a estimé que le passé africain était catastrophique, d’où il propose la création d’un nouvel homme capable de révolutionner la culture africaine. L’élite congolaise doit penser à la révolution basée sur la raison. Pour lui, l’homme africain doit utiliser la matière grise pour transformer l’Afrique. Par ailleurs, ce professeur parle de :
La révolution des valeurs,
La révolution des grands rêves,
La révolution des organisations
La révolution de l’action.

Dans sa conclusion, l’orateur estime que toutes les intelligences scientifiques se mettent ensemble pour construire un nouveau Congo. Ici, il précise que Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo en changeant le Congo, il peut changer l’Afrique.
Le développement de l’Afrique doit passer par la RDC, aujourd’hui, au cœur de l’Afrique, avec le flambeau de l’Union Africaine.

Pour sa part, le cinéaste Balufu Kanyinda s’est penché sur le sous thème, présidence de la RDC, dans le panafricanisme militant et engagé. Selon lui, l’histoire de la République Démocratique du Congo est à nos jours une rumeur donc à la place de croire à la vérité, les congolais se contentent de l’information de la rue. Ce cinéaste demande au peuple congolais de choisir la vraie identité congolaise basée sur notre culture pour soutenir le vrai panafricanisme qui va aider le président en exercice de l’Union Africaine à réussir dans son règne.

Le professeur Balufu a regretté l’absence du vrai matériel cinématographique en RDC pouvant permettre à véhiculer à chaqu’evenement la vraie histoire de la République Démocratique du Congo, dans le concert des nations.

Il a cet effet, évoqué deux sortes de panafricanisme : institutionnel et historique. Panafricanisme institutionnel, c’est le canal par lequel les forces politiques travaillent à l’intérêt de son peuple. Et pour l’historique, le cinéaste voudrait voir chaque peuple connaître ses origines, connaître ses ancêtres et sa propre histoire

Pendant le jeu questions-réponses, les participants ont exigé la présence d’un membre du gouvernement et d’un conseiller du chef de l’État, afin de permettre la restitution des travaux auprès des décideurs politiques.

Une occasion pour la Conférence Permanente des Journalistes Politico-parlementaires CPJP ZONE AFRIQUE de procéder à la remise officielle du trophée Top 50 DRC Mediafricain et une médaille à Freddy Mulumba Kabwayi Bondo pour sa lutte contre la balkanisation.

LGC
-Thierry Kasongo Muyumba,
-Jean de Dieu Mukadi Kangudia,
-Trésor Bashisha Tshimpuki
Contact Rédaction
+243990210011

Partager

Pas de commentaires