Cérémonie d’échanges de voeux avec les ambassadeurs et chefs de mission accrédités en RDC, Félix Tshisekedi veut impulser une nouvelle diplomatie.

105

« J’ai voulu, à travers mes différentes tournées, briser l’isolement diplomatique dans lequel se trouvait mon pays et améliorer nos relations de coopération avec nos voisins et de normaliser nos relations avec l’Afrique et la Communauté internationale », rappelle le président Félix Tshisekedi.

Qui constate qu’aujourd’hui que « la RDC a repris sa place dans le concert des nations ».

Lors d’une cérémonie d’échanges de voeux avec les ambassadeurs et chefs de mission diplomatiques accrédités en RDC, le président de la République affirme avoir « décidé la redéfinition de la politique extérieure de mon pays avec comme objectif de le doter d’une diplomatie qui soit forte à la hauteur d’un pays stable, fort et prospère au coeur de l’Afrique ».

Raison pour laquelle « la RDC abritera, à partir du mois de mars, le dialogue inter-regional UE-UA et organisera une conférence diplomatique pour débattre des contours de cette nouvelle diplomatie que j’entends impulser ».

Dans le même contexte, il rassure que « la préparation du 9ème Jeu de la Francophonie (va bon train). Mon gouvernement prendra toutes les dispositions nécessaires pour le succès de cette grande fête ».

Félix Tshisekedi signale que « comme je serais cette année, par la volonté de mes pairs africains, président de l’Union africaine, j’apporterai tout mon appui pour faire de la question de la lutte contre le changement climatique une priorité de notre organisation continentale ».

Rédaction
+243990210011

Partager

Pas de commentaires