Célébrations 70 ans : Republique populaire de Chine, cette « poule aux œufs d’or » . Cyprien Kapuku ,chercheur en relations internationales .

65

Anciennement appelée République de Chine, l’actuelle République populaire de Chine. qui célèbre, cette année, ses 70 ans d’existenœ, est chargée d‘histoire. Aujourd’hui sur le toit du monde, Ia Chine des années qui ont suivi la proclamation de la nouvelle république ressemblait à peine à un vaste chantier où tout était à reconstruire. II a fallu un parfait mélange d’abnégation teinté du patriotisme pour qu’on en arrive à œtte Chine comparable à ce jour à la poule aux œufs d’or. Retour sur Ies faits marquants.

« Le peuple chinois s’est dressé…Les Chinois ne seront jamais un peuple d’esclaves », annonçait, en grande pompe, Mao Zedong du haut de la tribune de la célébrissime Place Tian’anmen. Nous sommes, le 1 octobre 1949. C‘était à l’occasion de Ia proclamation de la naissante République populaire de Chine. Mais II n’en reste pas moins vrai que ce message d’espoir cachait encore trois enjeux principaux paraissaient comme de véritables défis de la nouvelle république, aux premiers rangs desquels se trouve l’édiflcation d’un Etat central en Chine. L’atteinte de cet objectif s’accompagne avec l‘établissement du parti communiste chinois implanté à tous les niveaux de I’Etat et de la société.

Evidemment, la construction du nouvel ordre politique était, entre autres, fondé sur l‘élimination des zones d’influence que l’Occident avait établies au cours de 100 années précédentes, surtout dans le domaine économique, mais aussi en matière de culture et d’éducation, précise un livre collectif intitulé « La Chine au XXème siècle de 1949 à Aujourd‘hui. Cette démarche que d’aucuns qualiflent de « purge intérieure » a, dans une certaine mesure toute proportion gardée, conduit à la fermeture du nouvel Etat vis à vis du monde occidental. Après la création de la nouvelle Chine, le nouveau régime était confronté également au problème de désarmement et intégration des troupes de l’ancien régime qui continuaient encore à opposer une vive résistance.

lT/ Enjeux économiques

Autre défi auquel devrait faire face Ia nouvelle Chine, était de l’ordre économique. Le nouvel Etat devrait procéder à la réparation des dégâts
causés par la guerre afin de relancer la production et I’approvisionnement de millions d’hommes affamés et exposés aux épidémies. Cette tendance va véritablement se conflrmer vers la fIn des annees 70 ans, avec en toile de fond, la mise en oeuvre, par l’ancien dirigeant chinois Deng Xiaoping, de Ia politique de réforme et d‘ouverture. Cette période charnière, pourrait-on dire, entre la Chine de 1949 et celle de nos jours est considérée par beaucoup d’auteurs comme étant Ia « seconde » naissance de la République populaire de Chine. C’est durant cette période, afflrment-ils, que Ia Chine a véritablement amorcé son processus de développement jusqu‘à se hisser au deuxième rang de l‘économie mondiale à quelques centimètres près derrière les Etats Unis.

Un troisième défi, non de moindre, auquel devrait également faire face Ia nouvelle Chine, était celui des alliances avec les autres Etats du monde. Le nouveau régime de Pékin n‘étant aussitôt reconnu par les Etats-Unis, va vite conclure une alliance temporaire avec l’ex-URSS afm de se prémunir des éventuelles interventions militaires étrangères, notamment celle des EtatsUnis. Son rapprochement avec l‘Union soviétique entraine l’adoption du modèle soviétique. On parle de « voies classiques ».

IT/ Trois nouveautés de Xi Jinping

Si Deng Xiaoping a été le précurseur du développement de la Chine, beaucoup sont d’avis que l’actuel président chinois, Xi Jinping, est celui qui est venu accentuer et approfondir l’élan de la réforme de la Chine, en ouvrant davantage son marché vers l’extérieur. Au-delà de l’approfondissement de la réforme et de son élargissement danstous Ies secteurs, Xi Jinping s’est amené avec trois nouveaux concepts : l’Initiative la Ceinture et la Route, la communauté de destin partagé et le socialisme aux caractéristiques chinoises de la nouvelle ère. En réalité, ces trois concepts sont inextricablement dépendants l’un de l’autre. Si bien que chacun d‘eux dégage une saveur particulière.

L’initiative Ia ceinture et Ia route est ce projet intégrateur de développement économique mondial qui vise les bénéflces mutuels entre les Etats Sur le plan polnique, œ projet millte aussi en faveur du nouvel ordre des relations internationales, c’est l‘idée de la communauté de destin partagé, une vision qui promeut la vie paisible en communauté où tout le monde panagerait les mémes intérêts. Difficile de voir un Etat se lever contre un autre, parce qu’ils sont supposés liés par le méme destin.

Le troisième concept, à la signification beaucoup plus interne, vise le renouveau de la Chine à travers la réalisation d’une société de moyenne aisance, avec en pnme, l’éradication complète de Ia pauvreté de 2020. Ce concept, très original, a été depuis lors, inscrits dans la charte du pam communiste chinois.

|T/ La Chine en bref, 700 millions de personnes sorties de Ia pauvreté

De 1949 à ce jour, la Chine a connu un de développement sans précédent. Actuellement tous les indicateurs de ce géant asiatique afflchent au vert, même si le contexte économique international ne s’y prête pas. Les économies du monde se livrent actuellement une guerre économique sur fond d’augmentation des tanfs douaniers.

Mais dans cette guerre aux conséquences pas bonnes sur l’économie mondiale, la Chine pan avec un léger avantage du fait de son statut du centre du commerce mondlal et de la promulgation, dernièrement lors du 19è Congrès national du Parti communiste chinois, de loi portant sur les investissements étrangers en Chine, une litanie des mesures avantageuses aux investisseurs d’ailleurs. Avec autant de chaines de production industrielle, Ia Chine est devenue Ie centre économique du monde. Sa contribution à la croissance mondiale est estimée Elle à 163%, les chiffres du FM|. Avec des projets d’Investissement presque partout dans le monde, la Chine est le premier partenaire économique de l’Union européenne, de l’Afrique, de la Russie et de plusieurs autres pays .

Sans vouloir attiser le feu, il est d’autant plus vrai que personne ne sort gagnant dans ce genre de confrontation commerciale. D’où, les appels répétés au dialogue de la communauté internationale. Chose que les deux
parties peinent encore à réaliser. Sur le plan social, dans l‘intervalle de la période qui a suivi l’ouverture de la
Chine jusqu’à ce jour, la République populaire de Chine a réussi à sortir près 700 millions de Chinois de la pauvreté. Ce qui représente environ dix fois la population actuelle de la République démocratique du Congo, autre grand d‘Afrique qui peine encore à se relever de ses cendres.

Dans un autre registre, l’espérance de vie moyenne des Chinois a augmenté de 42 ans, passant de 35 ans en 1949 à 77 ans en 2018, selon un communiqué publié par Ia Commission nationale de la santé. Par extension, la Chine mise actuellement sur l’initiative dite « Chine saine », programme qui Vise à améliorer la politique de santé nationale et à offrir des services de santé complets à vie pour tous les Chinois, sans exception.

L’ une des dernières réalisations marquant le 70 anniversaire de la République populaire de Chine, se trouve étre Ie nouvel aéroport international Daxing Beijing, officiellement lancé, mercredi 25 septembre, par Ie président chinois Xi Jinping, un véritable joyau aéroportuaire du temps moderne, construit en moins de cinq ans.

It/ Respect et admiration

Il convient de noter également des avancées majeures réalisées dans le domaine des technologies et de l’innovation, notamment la technologie « 5 G ». La Chine est aussi l‘un des pays pionniers en Intelligence artificielle et dans la fabrication de voiture à énergie nouvelle.

Autre succès de la République populaire de Chine, c’est le renforcement de son système de défense militaire.

Pour tout dire, dans les panneaux, la Chine actuelle vit dans situation meilleure que celle dans laquelle elle était durant les premières années de sa naissance.

D’un Etat économiquement faible et politiquement et sécuritairement instable, la Chine, comme à l’aide d’un coup de baquette magique, est présentement dans sa zone de confort, déjouant tous les pronostics de tous ceux qui ne juraient que par sa mort prématurée. Rien d’être un fait du hasard. la remontée spectaculaire de la Chine est le fruit du travail de longue haleine, lui conférant l’étiquette de la « poule aux œufs d’or », suscitant respect et admiration. C‘est tout le monde qui vient vers elle. Certains pour se ressourcer, d’autres pour s’inspirer. Bref, la Chine de l’ère Xi Jinping mérite bien un hat trick.

Cyprien Kapuku journaliste et chercheur en Relations internationales.

Rédaction
+243 998419160

Partager

Pas de commentaires