Cap vers les élections, Norbert BASENGEZI appelle les femmes à s’approprier l’opération d’enrôlement. Élodie NTAMUZINDA satisfaite.

305

Elles sont venues des provinces. Des femmes leaders qui participent à côté des experts de la CENI à cette journée de vulgarisation des valeurs démocratiques qui exigent la parité dans la gestion de la chose publique. Un vendredi 15 septembre très significatif.

Une occasion pour la CENI de procéder à la présentation de la nouvelle machine à voter. C’est une séance qui permet aux femmes leaders venues de toutes les provinces du pays de comprendre les avancées enregistrées jusque là, les contraintes et les défis à relever dans ce processus. Le Vice-Président de la CENI a exhorté les participants à mobiliser les femmes à fin d’améliorer le taux des femmes à l’opération d’identification et d’enrôlement des électeurs. Toutes sont conscientes de cette problématique. Les femmes leaders devront s’impliquer pour sensibiliser leurs pairs estime Élodie NTAMUZINDA, membre de l’Assemblée plénière de la centrale Électorale.

*S’agissant des informations erronées qui circulent depuis quelques jours dans les médias, notamment sur la date du 31 décembre 2017, laquelle est présentée par certains acteurs politiques comme étant immuable, alors que l’Accord de la CENCO prévoit bel et bien la possibilité d’une prolongation après évaluation. Norbert BASENGEZI a invité les femmes à lire le l’Accord et surtout de ne plus accorder beaucoup d’attention aux déclarations politiques*

Elles se sont exprimées dans ce terme ” Nous apprécions les nouvelles technologies, mais nous restons sceptiques ; car non seulement la plupart de nos contrées n’ont pas d’électricité, mais nous n’avons pas non plus de connexion internet ” insistent elles devant les responsables de la CENI.

C’est dans un climat apaisé que cette séance prend fin à la satisfaction de madame Élodie NTAMUZINDA.

Ejiba MUTAMBWE
Robert KALEMBA
+243 820288852

Partager

Pas de commentaires

Laisser une réponse