Cap vers les Élections : Gouverneurs de provinces-Gouvernement central et CENI s’engagent pour la réussite du processus en RDC. Corneille Nangaa avance*

223

C’est une première. Juste après le discours historique du président de la République devant les congrès sur l’État de la nation, plus d’une vingtaine des Gouverneurs en mission à Kinshasa et quelques membres du Gouvernement central trouvent le temps pour concerter ce vendredi la Commission Électorale Nationale Indépendante.
Les discussions à huis clos entre les trois parties ont tournées autour de l’évolution du processus électoral depuis la publication du calendrier électoral, l’identification et l’enrôlement des électeurs, la promulgation de la loi électorale, et celle liée à la répartition des sièges, l’audit international du fichier électoral avec l’OIF, l’ouverture des Bureaux de réception et de traitement des candidatures, le dépôt des dossiers…et aussi la question de caution et l’utilisation de la machine à voter.

Selon le chef de la délégation, il était également question de parler de la sécurisation du processus, organisation des cours d’appel dans les nouvelles provinces et l’évaluation de l’opération de Réception et Traitements des Candidatures pour la députation provinciale et les perspectives pour celle liée aux législatives nationales et à la présidentielle.

Pour le porte-parole de la tripartite, le gouverneur de la province de Haut-Uélé, Jean-Pierre Lola Kisanga, il est plus qu’urgent de tout mettre en œuvre pour renforcer la sécurité dans les différentes provinces pour garantir la réussite de l’opération.

Concernant l’installation des différentes cours d’appel dans les 15 nouvelles provinces, l’ancien Rapporteur Adjoint du Sénat rassure que toutes les batteries sont mise sur pied pour y remédier. Lola Kisanga n’a pas non plus oublié les couacs causés par les parties et regroupements politiques lors des dépôts de leurs listes aux BRTC, sur ce point précis, il promet que les dispositions sont prises en ce qui concerne la députation nationale.

Pendant ce temps, la CENI s’active pour ouvrir les BRTC pour recevoir les candidats députés Nationaux et présidents de la Républiques. La tripartite n’a pas exclu l’hypothèse d’une nouvelle tripartite pour évaluer ces différentes opérations.
Toutes fois, la réunion était très bénéfique pour la CENI qui avance vers la sortie heureuse.

Thierry KASONGO
Rédaction
+243990210011

Partager

Pas de commentaires

Laisser une réponse