Cap vers la redynamisation du secteur travail, emploi et Prévoyance sociale. Néné Nkulu palpe la vétusté de l’immeuble abritant les secrétariats généraux.

Après l’élaboration des états des lieux des structures sous sa tutelle, l’heure est à la descente sur le terrain. La ministre d’Etat de l’emploi, travail et prévoyance sociale veut palper du doigt les conditions de travail dans lesquelles ses structures fonctionnent. Le premier choix de Néné Nkulu est avant tout porté sur le grand bâtiment “Kimpoko”, en plein centre-ville, sur le boulevard du 30 juin. Cet imposant bâtiment abrite les deux secrétariats généraux de l’Emploi, Travail et de la Prévoyance sociale et l’Inspection générale du travail.

Pour ce jeudi 03 octobre 2019, la patronne du travail et de la prévoyance sociale a sillonné une trentaine de bureaux de l’immeuble. Ici, les cadres et directeurs de six directions de l’emploi et travail dont notamment les services généraux, les directions du travail, Emploi, formation professionnelle, études et planification et santé au travail. Avant d’entamer la deuxième étape, consistant à visiter les directions de la prévoyance sociale, composée aussi des services généraux, la sécurité sociale, la mutuelle et assurance, études et planification de prévoyance sociale, la direction de l’action sanitaire et sociale et l’inspection de la prévoyance sociale, ce avant de chuter par l’inspection générale du travail et les projets de son ministère.

Les agents et cadres de cette entreprise ont profité de cette occasion pour exposer leurs difficultés liées au fonctionnement du travail, aux mobiliers et aux différentes primes. « La particularité de cette visite, ce que nous pensons qu’elle a eu un regard assez pointu en tant que femme, pour apprécier à sa manière les conditions de travail qui sont le nôtre. C’est motif d’espoir pour nous », a soutenu Angelique Inzun, secrétaire générale à l’emploi et travail.

Cette première visite de Néné Nkulu s’inscrit dans la lignée de la redynamisation du cadre organique du secteur de l’emploi pour la matérialisation de grands axes de la vision du chef de l’Etat, à savoir la protection sociale. « Je devrai venir me rendre compte des conditions travaillent les agents et cadres de ces trois secrétariats généraux qui constituent la police de mon ministère… Le constat est que nous avons un personnel très expérimenté mais qui travaille dans des mauvaises conditions», a déclaré Néné Nkulu à la sortie de sa visite.

Plusieurs autres descentes dans les services sous sa tutelle sont projetées dans les jours à venir.

Thierry Kasongo
Rédaction
+243990210011

Partager

Pas de commentaires