Cap vers la promotion du congolais qui exerce le petit commerce sur l’ensemble du pays. Sylvestre Ilunga donne sa vision

Sylvestre Ilunga en sa qualité du chef du gouvernement est déterminée a rendre une belle robe aux Nationaux qui exercent les petits commerces.

Le premier ministre l’a dit à l’occasion de la présentation du programme d’action de son gouvernement devant les députés nationaux dans la salle du congrès du palais du peuple.

“Désormais, le gouvernement va s’assurer que le petit commerce ne s’exerce que par les nationaux”, a promis le premier ministre Sylvestre Ilunga.

Plusieurs années déjà que les congolais dénoncent le fait que les Libanais, les Indo-pakistanais, les Chinois et plusieurs autres opérateurs économiques expatriés, se livrent au commerce de détail “sans être inquiétés par les services de l’Etat”, notamment le ministère du commerce extérieur, commis à cette tâche.

Selon l’ordonnance-loi n°79/021, du 02 août 1979, qui consacre la pratique du petit commerce en RDC aux nationaux, l’exclusivité de cette activité est réservée seuls aux Congolais.
Une autre ordonnance-loi, celle du 8 août 1990 stipule que «le petit commerce ne peut être exercé que par les Congolais».

L’idée est appréciée par l’association des commerçants congolais qui exige le plan de sa mise en œuvre.

Edungu René
Rédaction
+243990210011

Partager

Pas de commentaires