Bientôt, c’est la Rentrée de classe dans la gratuité. Telema Mwana Ya Mapinga dépose lundi un mémo au président de la République.

Elle sensibilise déjà politiciers-militaires des camps badara et Ceta à inscrire massivement leurs enfants à l’école dans ce monde de compétition.

Cette structure sous l’impulsion de sa jeune présidente est déterminée à mobiliser les enfants et parents pour cette rentrée de classe. Telema Muana ya Mapinga organise cette action peu après le lancement de la campagne “Muana ya Mapinga kelasi ya ofele” qui a pour but de rappeler les responsabilités de chaque acteur qui participe dans le secteur de l’éducation d’apporter son attention soutenue à cette vision pour l’intérêt général des enfants.

De la parole à l’acte, Telema muana ya mapinga est descendue au camp de policiers badara et Camp de militaires Ceta pour 4 missions à savoir : 1. la sensibilisation porte à porte, question de motiver les parents à inscrire les enfants à l’école et de faire le suivi des études de leurs différents descendants et de apporter sourire aux démunis. “Tata, maman, tinda Muana na kelasi mpe landela kelasi naye kino suka”;
2. Remettre des kits scolaires aux orphelins recensés;
3. Échanger avec les responsables des écoles sur les compétences des enseignants et la qualité de l’enseignement;
4. L’inscription et achat des fournitures scolaires pour les orphelins des policiers et des militaires de ces 2 camps

Il sied de noter que cette campagne a pour cible première le gouvernement de la République : l’Etat .

Ce lundi 26 août 2019, l’asbl Telema Muana ya Mapinga déposera son mémorandum dans différentes institutions du pays, au besoin demander des audiences pour échanger avec les responsables de chacune des institutions.

Thierry Kasongo
Rédaction
+243990210011

Partager

Pas de commentaires