BENI-MALEKI : 14 personnes tuées dans une incursion des ADF-NALU prêt d’Oïcha.

D’après les témoins, ces rebelles ont opéré en toute quiétude jusqu’à égorger des chèvres des victimes. Par ailleurs, les dernières sources viennent de revoir le bilan à la hausse avec 19 morts.

Choqué par ces dernières tueries, L’Administrateur du territoire, Doña KIBWANA promet de contacter son hiérarchie en vue de savoir la cause de persistance des massacres.

2. La nouvelle société civile à travers son porte-parole, demande à la population de la ville de Beni de soutenir les FARDC qui restent la seule force de défense.

3. Maitre ACHILLE KAPANGA, maire honoraire de Beni condamne avec force l’incendie de la Mairie mais dénonce la mauvaise gestion du dossier “Massacres des civils à Beni”.
4. Bilan provisoire des manifestations en ville de BENI est de 4 civils tués, 2 militaires tués et plusieurs dégâts matériels entre autre, l’incendie de la Mairie ainsi 2 bases de la Monusco de Boikene.

5. Cette idée résulte du fait qu’un ADF a été arrêté par la population au rond-point BIS à Cité-Belge. Ce suspecte est entre les mains de l’Auditorat militaire garnison de BENI.
6. Les jeunes volontaires qui ont accepté d’accompagner les patrouilleurs pendant la nuit, demandent aux autorités militaires de les doter avec des armes car, d’après eux, ils ne peuvent pas accompagner les militaires sans défense parce que c’est mettre leur vie en danger.
7. Les activités socio-économiques sont restées paralyser en commune rurale de Mangina ce mercredi suite à l’appel des responsables de la société civile à travers son président Freddy MBAYAGHE. D’après la société civile, les habitants de ce milieu doivent se solidariser avec les victimes des massacres à répétition en ville de BENI.
8. Perturbations des cours en ville de Butembo par un groupe d’hommes non autrement identifiés. Contacter les membres de la Verenda Mutsanga, ces derniers ont rejeté toutes responsabilités dans cette affaire.
9. Suspension des cours demain jeudi en groupement Baswagha-Madiwe en vue de se solidariser avec les victimes des massacres en ville de BENI.

Thierry Kasongo
Rédaction
+243990210011

Partager

Pas de commentaires