Avant de se lancer dans la campagne, les mandataires, ministres, gouverneurs, maires et bourgmestres doivent démissionner now dixit la diaspora congolaise.

67
0
Partager

Nous demandons aux Ministres de la République et Gouverneurs des Provinces en campagne électorale de remettre leur démission collective pour la transparence démocratique dans un état de droit.

Il est moralement insoutenable et inacceptable que certains Ministres de la République et Gouverneurs des Provinces utilisent les moyens de l’état pour leur campagne et celle de leur candidat Président de la République.

S’il y avait la justice en RDC, elle aurait été saisie pour dire le droit.

Malheureusement, la justice n’est que de façade pour traquer et intimider des Congolais d’en bas.

Un Ministre de la République comme le Gouverneur de la Province est payé, logé, véhiculé, soigné et nourri gracieusement aux frais des contribuables pour effectuer à temps plein son job de Ministre ou de Gouverneur.

C’est encore plus exigeant pour les Ministres en charge de la Sécurité de nos compatriotes et celui de la Défense qui doivent être permanents à leurs postes 24/24 et 7/7.

Mais étonnamment, ces deux Ministres clés du système sécuritaire de notre pays sont dans l’équipe de campagne présidentielle puis candidat député national dans la circonscription électorale de la Lukunga à ce qui concerne Henri Mova Sakanyi.

Il est donc très clair que la sécurité de nos concitoyens n’a jamais été la moindre priorité de ce régime corrompu et finissant.

Nous demandons au Ministre Henri Mova Sakanyi qui a quand même vécu longtemps en occident et qui connaît comment fonctionne la démocratie là bas de tirer les conséquences de sa candidature à la députation nationale puis en sa qualité de membre d’équipe de campagne présidentielle du candidat de l’AFDL/CPP/PPRD/MP/FCC & Alliés s’il serait réellement démocrate et quelqu’un qui aurait le sens de responsabilité politique.

Rédaction
0990210011

Partager l'article/page

Pas de commentaires

Laisser une réponse