Après les affrontements à grande échelle au Sankuru : She Okitundu salue l’implication du Président de la République Antoine Félix Tshisekedi Tshilombo.

16
0
Partager

Depuis deux jours, sur instruction du chef de l’État et Président de la République Démocratique du Congo Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, le Ministre en charge de l’intérieur et sécurité Henri Mova Sakani accompagné de son collègue des affaires étrangères et président provisoire de l’Assemblée provinciale de cette entité administrative issue du dernier demambrement gage de la volonté du président sortant est arrivé dans cette partie du pays pour mettre fin aux affrontements à grande échelle qui ont fait mort d’homme, entre les pro-Lambert Mende déclaré candidat Gouverneur et un autre groupe qui proteste cette candidature, sous prétexte qu’il n’a rien fait pour la province et le grand Kasaï depuis plus de 15 ans qu’il était à côté de Joseph Kabila indique un habitant contacté par la rédaction de votre site legrandcongo.

Cependant après les affrontements constatés dans cette Province, après mort d’homme, la chasse à l’homme et les incidents majeurs enregistrés, le Président de la République a voulu voir la population vivre en paix. Pour y parvenir, il a instruit au Ministre de l’intérieur et toute sa délégation de faire un travail de fond à fin que la paix, la concorde et l’unité entre communautés règne qu’à jamais.

Une démarche hautement politique saluée par le Sénateur et président provisoire de cette Province, Leonard She Okitundu, qui déjà, lors de la plénière passée avait insisté sur le comportement dont tout un chacun surtout politicien doit affiché pendant cette période électorale. Il a, à cet effet, salué l’implication du Président de la République à travers l’apport de son envoyé spécial, le Ministre de l’intérieur qui est arrivé dans cette province non seulement pour conforter les familles victimes, mais aussi pour tirer les oreilles de ceux qui se livrent à des messages de haine tribale.

She Oki félicite le chef de l’État et garant du bon fonctionnement des institutions pour cette démarche qui vise à consolider la paix à travers la République Démocratique du Congo.  » Il n’y a pas là guerre de leadership dans cette province comme certains l’évoquent mais il est plutôt question d’une bataille électorale mal comprise car, les Sénateurs et Gouverneurs seront votés par les députés provinciaux et non plu par les souverains primaires fait savoir le Chef de la diplomatie congolaise qui invite les candidats à militer pour la paix, et surtout à faire preuve de maturité.

Selon nos sources, le Ministre de l’intérieur a, lors de la réunion de sécurité et même devant les élus provinciaux et autres leaders de partis politiques, fait savoir que les auteurs et les meneurs cachés seront traqués et arrêtés pour que justice soit faite.

Thierry Kasongo
Rédaction
+243990210011

Partager l'article/page

Pas de commentaires

Laisser une réponse