56 BOUGIES / QUI EST  » Jean-Pierre Bemba Gombo « 

64
0
Partager

(a) Jean-Pierre Bemba Gombo est né le 4 novembre 1962 à Bokada (dans la province de l’Équateur). Homme politique de la République démocratique du Congo, il a été Vice-président de la RD Congo durant la période de transition. Il est le fils de l’homme d’affaires Jeannot Bemba Saolona (Le Patron des Patrons). Surnommé « le chairman », « Igwe », il est fondateur et l’actuel homme fort du Mouvement de Libération du Congo (MLC) qu’il représentait, en tant que Vice-président, au sein du Gouvernement de transition depuis le 30 juin 2003. Il est sénateur depuis 2007.
(b) Marié à Liliane Bemba, cet homme mesurant 1,90m a fait ses études secondaires au collège Boboto à Kinshasa, et ses études supérieures à Bruxelles (en Belgique), où il est licencié en sciences commerciales et consulaires de l’ICHEC. Longtemps, il se demandera pourquoi il s’est lancé dans la politique. En plus d’être le fils du patron des patrons zaïrois, Jean-Pierre Bemba avait réussi de très bonnes études puis une maîtrise en business aux Etats-Unis, où il apprend également à piloter.
(c) De retour au pays, il est tout désigné pour s’occuper des entreprises de son père, parmi lesquelles Scibe Airlift, une compagnie d’aviation qui fait la pluie et le beau temps. Au début des années 90, il se lance dans les télécommunications avec la création de Comcel, pour concurrencer Télécel qui détient le monopole de la téléphonie cellulaire zaïroise.
Peu à peu, il abandonne les affaires familiales pour s’occuper de ses propres entreprises.

Il reste dans l’aviation en se spécialisant dans le cargo, tout comme l’audiovisuel avec la création des chaînes de télévision Canal Kin, Canal Congo Télévision, et la société de courrier dénommée Courrier Express qui a concurrencé DHL et autres…
(d) Il devient aussi l’un des nombreux conseillers du maréchal. En 1997, il s’exile lors de la prise du pouvoir par l’Alliance des Forces démocratiques pour la Libération du Congo (AFDL) menée par Laurent-Désiré Kabila. En 1998, il crée le Mouvement de Libération du Congo (MLC) et son bras armé, l’Armée de Libération du Congo (ALC). Il est nommé vice-président du Gouvernement de transition dans le cadre du processus de paix le 30 juin 2003.
(e) Candidat à la présidentielle d’octobre 2006, il arrive au premier tour à la deuxième place derrière Joseph Kabila Kabange avec plus de 20 % des suffrages exprimés. Au deuxième tour, il arrive en tête à Kinshasa, dans l’Équateur, dans le Bas-Congo, dans le Bandundu et dans les deux Kasaï. Cependant, au niveau national, il n’obtient que 42 % des suffrages exprimés.

Il introduit plusieurs recours auprès de la Cour suprême, mais il n’obtient pas gain de cause.
(f) Jean-Pierre Bemba sera élu sénateur lors des élections sénatoriales du 19 janvier 2007. Le 8 juin 2018, il est acquitté après que sa condamnation en première instance à 18 ans de prison soit annulée en appel devant la Cour pénale internationale. Le 13 juillet 2018, son parti le MLC annonce sa candidature à l’élection présidentielle de 2018 en République démocratique du Congo. Le 1er Août un retour triomphal après 11ans d’absence. Le 24 août, la CENI invalide sa candidature.

Thierry Kasongo
Redaction
0819439214

Partager l'article/page

Pas de commentaires

Laisser une réponse