*RDC-25 février, journée du sang. La MONUSCO condamne l’Assassinat de Rossy Tshimanga et d’autres violations graves des Droits de l’homme *.

La police a fait des morts pendant la journée du seigneur en RDC. Parmi les tués à Kinshasa, on signale l’assassinat de Rossy Tshimanga Mukendi, militant pro-démocratie du mouvement citoyen Collectif 2016. Il a été abattu à la sortie du culte religieux à l’église Saint-Benoît de la commune de Lemba à Kinshasa, alors qu’il tentait d’aider les manifestants à trouver refuge dans l’enceinte de l’église. Rossy, ce jeune dynamique, laisse deux orphelins Kelly (garçon) de 13 ans et Tempérance, un bébé de 4 mois selon son ami et frère Kabeya. Une situation qui préoccupe la MONUSCO qui parle de plusieurs violations des droits de l’homme constatées à travers le pays. 2 morts, c’est trop indique Florence Marshall qui déplore le comportement de la police qui a tiré à bal réel sur des manifestants au delà des arrestations fantaisistes.

L’assassinat de l’activiste Rossy Tshimanga Mukendi semble un acte prémédité selon les informations recueillies auprès de sa famille. La policière qui l’a abattu à bout portant a d’abord donné son nom avant de l’atteindre par une première balle, suivie d’une seconde balle tirée au niveau de ses côtes avec l’intention de l’achever, après avoir constaté que la première balle ne l’avait pas immobilisé. Les faits se sont déroulés en présence du commandant provincial de la police à Kinshasa, qui avait déjà arrêté Rossy Tshimanga lors d’une précédente manifestation.

Selon l’un des membres du collectif son petit frère Yannick Tshimanga Mukendi qui est aussi un jeune activiste, est pour l’instant recherché par les services de sécurité vu qu’il collaborait étroitement avec son frère. Il demande à la MONUSCO de faire le nécessaire pour assurer la sécurité de ce dernier qui vit désormais en clandestinité.

A titre de rappel, R. Mukendi a signé plusieurs articles avec le Professeur Philippe BIYOYA MAKUTU dont le tout dernier de sa vie dans la revue internationale de l’EISA Journal of African volume 13 n°1 du 1er juin 2014 sous le titre “Alliances et coalitions de partis politiques en République Démocratique du Congo. Causes et conséquences” pp.207-232.En 2015, il publie aux Editions universitaires Européennes, son premier ouvrage intitulé: « De la renaissance de la RDC dans le contexte géopolitique post blocs ».
Rédaction

+243990210011.

Partager

Pas de commentaires

Laisser une réponse