11 mai 1981, 38 ans déjà depuis que mourait Bob Marley. Il chantait comme un citoyen du Nord-Kivu et de la RDC dixit Magloire Paluku.

Bob Marley, le Jamaïcain qui a vendu plus de 200 millions de disques reste vivant et tout ce qu’il a dénoncé est perceptible dans la vie socio-politique Congolaise. C’est surtout en scrutant dans la vie quotidienne du Nord-Kivu que l’on s’écoute, le célèbre musicien mort un certain 11 MAI 1981 parler dans ses disques aux leçons immenses et inégalables.

Dans son tout dernier titre « Rédemption song » il semble dire aux populations du Nord-Kivu de s’émanciper de l’esclavage mentale, afin de se forger une vie de liberté sans peur.
Dans sa chanson « Rat Race », Bob Marley parle directement aux populations de Beni et de Butembo comme si il était vivant. Il demande à chacun de connaître son histoire afin de bien dessiner sa destinée. Pour Bob Marley, les imbéciles meurent de soif pendant qu’ils ont l’eau en abondance. Et que dire de cette beauté de la nature, de cette beauté intellectuelle de chez nous, de cette beauté morale et de ces abondances en tout du sol et du sous-sol avec un peuple pauvre ?

Les populations de Butembo et de Beni sont aussi interpellées par les chansons d’un Bon Marley universel comme dans le titre « Real Situation ». Ceux qui refusent de croire aux Adf ou ceux qui parlent de la maladie à Virus Ebola comme dans un rêve ;sont comme cette race qui mérite une « Totale Destruction » ,afin de recommencer le monde avec une nouvelle génération !

Une autre interpellation est dans « Get Up,Sand Up ». Il faut se lever et revendiquer ses droits mais dans un contexte juste. Bob Marley chante des « Hypocrites » qui parlent d’un Dieu et d’un amour que eux-mêmes réfutent. Pour lui Dieu est un homme vivant et il ne faut pas faire du mal à cet homme qui est le Dieu en personne. Les hypocrites dans notre société congolaise et au Nord-Kivu sont des malfaiteurs diplomates de nos vies.

Trop de guerres et trop de groupes armés en RDC. « We do not need more troubles » ! Nous en avons assez des troubles car, mêmes si revendiquer est un droit ;C’est surtout un droit pour la communauté et non un droit pour s’auto-satisfaire. Et c’est en croyant trouver une solution pour la paix que on tombe dans une nouvelle illusion dit encore Bob Marley :
« So you think you have found a solution: Tu crois avoir trouvé une solution.
But it’s just another illusion: Mais c’est juste une autre illusion.
So before you check out this tide: Alors avant de quitter cette situation.
Don’t leave another cornerstone: Ne laisse pas une autre pierre angulaire.
Standing there behind: Se tenir là derrière.”

Bob Marley chantait Congolais mais le Grand Jamaïcain était du Nord-Kivu. 38 ans après, ses chansons parlent de notre actuelle situation toujours vécue et mal survécue !

Rédaction
+243990210011

Partager

Pas de commentaires

Laisser une réponse